franceinsoumise.vsg@gmail.com

Soutien à la communauté juive et contre toute forme de racisme et d’antisémitisme. Intervention de Julia Moro, présidente du groupe FI-citoyennes et citoyens

Soutien à la communauté juive et contre toute forme de racisme et d’antisémitisme. Intervention de Julia Moro, présidente du groupe FI-citoyennes et citoyens

Conseil municipal du 21 février 2019

Notre groupe bien évidemment soutient ce vœu qui rappelle avec force notre lutte à Villeneuve-Saint-Georges contre le racisme et l’antisémitisme et de manière générale contre toutes les formes d’intolérances et de discriminations. D’ailleurs les deux premières semaines des mémoires villeneuvoises que j’ai portées avec mon collègue Mohammed Ben Yakhlef en sont un bel exemple.

Les violences physiques, verbales ou morales qui accompagnent ces pensées de haines ne devraient pas, ne devraient plus avoir leurs places dans notre société.

La France insoumise, ses militants, ses élus se battent chaque jour pour le vivre ensemble et contre ces idées nauséabondes et toutes formes de discriminations qui les accompagnent. Pour nous, nul ne doit être discriminé pour sa religion, sa couleur de peau, son genre ou son orientation sexuelle. C’est le sens de l’engagement humaniste que nous portons : les humains sont égaux.

Aussi je voudrais rappeler à quel point il est choquant pour nous et extrêmement blessant de lire ou d’entendre dans les médias les attaques calomnieuses qualifiant la France insoumise d’antisémite. L’instrumentalisation de ce sujet qui fait encore de trop nombreuses victimes est grave. L’irresponsabilité de ceux qui jouent avec ces actes abjects par pur calcul politique est tout simplement inadmissibles. Alors que nous devons être unis pour faire face à ces événements, certains préfèrent les basses manœuvres politiciennes. Cela est bien dommage car cette bataille pour un monde de paix, de respect, de solidarité, cette lutte contre le repli sur soi est l’affaire de tous, et non d’une personne ou d’un parti. 

Alors oui pour ceux qui en doutent, les insoumis.es étaient présents à Paris ce mardi au rassemblement contre l’antisémitisme et nous continuerons à être présent n’en déplaise à certains dès qu’il faudra manifester nos refus de l’intolérance et notre solidarité envers les victimes de haines.

D’autre part, nous aimerions faire part ici de notre inquiétude concernant la volonté du Président d’intégrer l’antisionisme dans la définition de l’antisémitisme.  Qu’il y a t-il derrière cela ? Aura t-on le droit de ne pas approuver la politique du gouvernement israélien sans pour autant être soupçonné d’antisémitisme ? Comme la rappelé récemment le député FI Adrien Quatennens : « 71% des Français, selon une enquête d’opinion, considèrent par exemple que le gouvernement israélien a une lourde responsabilité dans le fait qu’il n’y ait pas de négociations avec les Palestiniens. Va t-on soupçonner 71% des français d’être antisémites ? ». Tout cela est dangereux et déraisonnable et nous en appelons le Président de la République à ce recentrer sur la vrai question, qui est la lutte contre toutes les formes de discriminations et d’intolérance.

Pour en savoir plus :